La crise du coronavirus pose de grands défis aux cliniques et aux cabinets. D'une part, le plus grand nombre de personnes possible doit être testé et, d'autre part, les autres patients et le personnel doivent être protégés contre l'infection Covid-19. La création de pop-up médicalisé offre une solution simple et efficace.


Des conteneurs pop-up sont mis en place dans toute l'Allemagne comme centres de tests convid-19.

Source : District de Steinfurt

Les périodes exceptionnelles nécessitent des mesures exceptionnelles. Le médecin généraliste Volker Eissing a pensé la même chose et a agi rapidement : sur le parking devant son cabinet dans l'Emsland, il a fait installer un conteneur dans lequel il traite désormais les cas suspects de coronavirus. Ainsi, les patients n'ont pas à se présenter aux heures de consultation régulières du cabinet de leur médecin de famille, où ils pourraient potentiellement infecter d'autres visiteurs ou le personnel du cabinet. Le médecin généraliste tient lui-même les heures de consultation dans le cabinet pop-up, et il effectue également lui-même tous les tests et apporte lui-même le matériel au laboratoire. De cette façon, il minimise le risque d'infection pour son personnel et ses patients. Afin de pouvoir agir rapidement et sans bureaucratie, le médecin a payé de sa poche les coûts du conteneur et de l'équipement pour le cabinet de coronavirus pop-up.


Conteneur maritime aménagé en centre de test de Coronavirus en Saxe

Il existe également une station de test pop-up médicalisé pour les cas suspects de coronavirus dans l'Erzgebirge saxon. Afin d'alléger la charge des cliniques et des cabinets médicaux, l'autorité sanitaire de Pirna a mis en place un conteneur dans lequel les médecins peuvent prélever des échantillons sur les patients inquiets. Depuis le 16 mars, le cabinet pop-up de quatre mètres carrés est situé devant le bureau du district de Pirna. Toute personne souhaitant se faire dépister pour le coronavirus dans la région doit d'abord contacter son médecin de famille, de préférence par téléphone. En cas de soupçon fondé, le patient est alors dirigé vers le cabinet de consultation de Pirna.
Test Pop-Up dans une clinique ambulatoire du Baden Württemberg

Une autre clinique ambulatoire de test pour les personnes souffrant de corona a été mise en service le 16 mars : derrière la clinique Fürst Stirum à Bruchsal, dans le Bade-Wurtemberg, se trouve un container auquel peuvent accéder les personnes suspectées de souffrir de coronavirus. Les patients peuvent conduire leur voiture jusqu'au container pop-up médical et sont ensuite testés assis dans la voiture. Il n'est pas nécessaire de sortir de la voiture. Le test n'est possible qu'après un rendez-vous préalable avec le médecin de famille.


Pratique des pop-ups en Suisse

Une pratique de pop-up pour les cas de coronavirus a également été établie dans le canton suisse de Soleure. L'association médicale locale a installé devant le centre médical de Balsthal un conteneur réservé aux patients suspectés d'avoir le Covid-19. "Nous ne voulons pas que les personnes suspectées de coronavirus soient assises dans la même salle d'attente et de traitement que nos autres patients", explique le docteur Claudio Cahenzli. L'objectif principal est de s'assurer que les malades chroniques n'entrent pas en contact avec des cas suspects de corona. Et bien sûr, c'est aussi une façon de protéger le personnel du centre médical contre l'infection par ce nouveau type de maladie pulmonaire. À l'entrée du centre médical, on demande désormais à chaque patient s'il présente des symptômes tels que la toux, le rhume, la fièvre ou l'essoufflement. S'il y a un soupçon fondé de patients malades du coronavirus, le patient est envoyé au cabinet container de consultation devant la maison. Le personnel y effectuera ensuite un prélèvement. La personne testée reçoit le résultat de l'examen de laboratoire par téléphone.